Axe de recherche 2 : Écologie fonctionnelle (responsable de l'axe : Matthieu Chauvat)


Cet axe de recherche vise à contribuer à la compréhension des relations entre la biodiversité des communautés biologiques de l'interface sol-végétation et la dynamique de la Matière Organique (MO) au sein de l'épisolum humifère.

La dynamique de la MO inclut les apports de Matières Organiques Fraîches (MOF) au sol, leur décomposition rapide en éléments minéraux (minéralisation primaire), leur transformation en substances humiques ou humus (humification) et la décomposition plus lente de ce dernier (minéralisation secondaire). L'importance relative prise par les processus de minéralisation versus les processus d'humification régule le niveau des réserves organiques du sol (« déstockage / stockage » des MOS). Par ailleurs, l'humus, associé aux argiles, contribue à la qualité de la structure du sol.

field

À l'échelle de l'écosystème, la dynamique de la MO est donc directement en rapport avec le recyclage des éléments nutritifs et la structuration du sol. Elle s'effectue principalement au sein de l'épisolum humifère (dans l'ensemble des horizons supérieurs du sol contenant de la MO) et est régulée par l'activité des communautés édaphiques de détritivores et de décomposeurs (i.e. faune du sol et microflore) ainsi que par la structure et la composition de la végétation (i.e. quantité et qualité de la MOF apporté au sol).

Deux questions orientent les travaux de recherche :

  • Comment se caractérise la dynamique des MOS selon les usages du sol et les pratiques de gestion associées ?
  • Quelles sont les relations entre la biodiversité des communautés de l'interface sol-végétation, influencée par les usages et les pratiques associées (i.e. changements de composition, de structure et d'organisation), et la dynamique des MOS ?
Retour au diagramme